Permanence : 51, boulevard Gassendi – 04000 Digne-les-Bains
contact@terredignoise.fr



Avec vous et pour vous, nous nous engageons à agir !
L’équipe Terre Dignoise, Devoir D’agir a montré sa détermination sans faille pour défendre un projet et une espérance pour notre ville et son territoire. Cette élection vous est enfin rendue et l’équipe vous remercie vivement de la confiance que vous lui témoignez depuis de longs mois. Plus que jamais nous sommes à vos côtés pour porter une politique volontariste, ambitieuse et réaliste. Notre programme traduit une vision et une stratégie globales à même de relancer l’économie et créer des emplois autour d’activités tirant profit de notre environnement exceptionnel.
Seule la dynamisation économique s’appuyant notamment sur le développement durable et le désenclavement permettra de créer un cercle vertueux attirant investisseurs, compétences et ramenant du service public.
Pour une ville retrouvant son rayonnement tout en préservant la douceur de vivre qu’elle distille à ses habitants,
soutenez notre engagement.

Vidéo de présentation
de la liste

Terre Dignois
Devoir d’agir


POUR L’EQUIPE SORTANTE
UNE AUTOSATISFACTION QUI ISOLE LA VILLE
 

1

Vérité 1

Vu de l’extérieur la ville n’a pas évolué.
Le budget de la commune de Digne-les Bains ne repose que sur les impôts des Dignois. Par manque de compétence, peu de dossiers de subventions ont été montés. On se prive des millions d’aides extérieures.
Citons : aucune demande de subventions tels que le plan vélo du gouvernement qui existe depuis 2018, le fonds friches lancé en 2020 par l’État dont a déjà̀ bénéficié́ Castellane et Volx. Là ou Manosque a obtenu 30 Millions d’euros, Digne n’a obtenu que 700000 €.
Sport et Culture Ville des jeux 2024 :
2 millions pour les musées mais rien pour le sport.

  
   

2

Vérité 2

Des millions d’euros jetés par les fenêtres à fonds perdus :
– le parking (quasiment inutilisé)de l’ancienne usine à gaz, près de la Grande Fontaine.
– Plus de 4 millions d’euros dépensés pour la soit-disant restauration du parking souterrain, toujours inachevé (le deuxième sous-sol est toujours inondé). La rentabilité de celui-ci, annoncée par la mairie, est illusoire du fait du très faible taux d’occupation et des dépenses de pompage très élevées.
– Pas d’idées novatrices pour relancer l’économie. La forêt comestible sur le site de la gare et la désimperméabilisation des sols restent des idées vaporeuses.

 
  

3

Vérité 3

Un enfumage concernant les dépenses publiques. Le refus de s’expliquer en conseil municipal sur les dépenses.
Pour seul réponse le jet du micro de Mme le Maire et un avertissement pour celui qui voulait s’informer.

Un budget en trompe l’œil avec un affichage du désendettement grâce à la vente de la quasi-totalité des biens immobiliers de la collectivité, entre autre les baux emphytéotiques vendus à H2P pour renflouer les finances municipales notamment mises à mal par des travaux de dernière minute à but politique.
 
 

4

 Vérité 4

Un enfumage concernant les dépenses publiques.
Le refus de s’expliquer sur les dépenses en conseil municipal avec, pour seule réponse le jet du micro de Mme le Maire et un avertissement pour celui qui voulait s’informer. Un budget en trompe l’œil avec un affichage du désendettement grâce à la vente de la quasi-totalité des biens immobiliers de la collectivité, entre autre les baux emphytéotiques vendus à H2P pour renflouer les finances municipales notamment mises à mal par des travaux de dernière minute à but politique.

5

Vérité 5

L’hôpital qui est en grand péril notamment sa maternité surtout depuis la disparition du service de pédiatrie.

Une fréquentation des thermes au plus bas, faute de mise en valeur.

Aucune offre de santé pour la silver économie. Nos retraités n’ont plus qu’à fuir.

6

Vérité 6

Propreté et aspect.
Les gens de passage dans la ville nous font remarquer un laisser-aller dans la propreté.

Indubitablement un manque de personnel et de moyens : balayeuse en panne non-réparée, une deuxième serait nécessaire.
Lorsqu’on veut une ville attrayante, la propreté est essentielle, sûreté et sécurité aussi.

7

Vérité 7

Urbanisme et écologie en rade. Rien n’est fait pour rendre de l’esthétisme à notre centre urbain. Ce n’est pas la place du Général De Gaulle qui va rendre un aspect provençal à la ville. Nos édifices publics, la voirie et les trottoirs sont laissés à l’abandon faute d’entretien (Allée des Fontainiers, entre autres). -Quelles sont les actions inscrites dans le Contrat de Ruralité et de Relance et de Transition Écologique (CRRTE) signé au printemps avec l’agglo? Le Plan Climat Air Énergie Territorial n’a pas vu d’action concrète menée par P2A sur Digne pour faire baisser le bilan carbone.

 

SI LES DIGNOIS N’ACCEPTENT PAS UN MINIMUM DE CHANGEMENT, LA VILLE VA MOURIR

Le débat de l’entre-deux-tours

à retrouver en direct sur  BFM DICI  et sur  LAPROVENCE.FR
  

Retour sur le grand meeting

   

    

Les réunions publiques

Mardi 23 novembre 18h30

Bar le Moustache : Quartier des Arches, Victor Hugo, Champourcin, centre-ville, etc….

Mercredi 24 novembre 18h30

Salle associative de quartier « Les Augiers »

Vendredi 26 novembre 18h30

Bar le Tivoli : Quartiers du Tivoli, les Sieyes